• 14
    déc
    2019
  • Posté par
  • Posté dans
    Conseils pratiques
  • Discussion
    Pas de commentaire

Paroles de parents "ça a déclenché quelque chose chez mon fils"

DSC_0128

Sophie B. a choisi d’inscrire son fils de 5 ans, qui a besoin d’une prise en charge médicale particulière, en colonie de vacances chez VIVA. 

 

Pourquoi l’avoir inscrit en colonie de vacances ?

Pour qu’il accepte la séparation, qu’il arrive à être seul. C’était important qu’il évolue en dehors du cadre familial, les grands-parents par exemple, connaissant ses problèmes de santé, sont très (trop) protecteurs. Un enfant a besoin de liberté, il a besoin d’échapper aux questions incessantes : « est-ce que tu vas bien ? comment tu te sens ? est-ce que tu as mal ? » Il a besoin qu’on le considère comme les autres enfants. Contre l’avis de tous, je l’ai inscrit en colonie et finalement ça s’est très bien passé, il va y retourner cette année. Alors on pleure quand on le voit partir, mais c’est la vie !

 

A quels critères avez-vous été attentive pour choisir l’organisme et le séjour ?

D’abord au nombre d’encadrants par enfant. Puis au nombre d’enfants par chambre. Je ne voulais pas d’un dortoir de 10 enfants, c’est un cadre moins rassurant. Il lui fallait un environnement cocoon, une petite chambre.

 

Comment ça s’est passé pendant le séjour ?

Je lui ai écrit tous les jours par mail. L’animatrice qui s’en occupait m’a écrit tous les jours aussi. Ça s’est très bien passé sur place. Quand il est rentré,  il nous en voulait de l’avoir envoyé en colo, c’est normal, il faisait la tête, mais quand on lui a demandé s’il voulait y retourner, il nous a répondu oui, que ça lui avait beaucoup plu ! A son retour, il nous a parlé des animaux, des activités et un peu des copains. Mais c’est bien qu’on ne sache pas tout. C’est pour lui, ce sont ses souvenirs à lui.

 

Qu’est-ce que la colo lui a apporté ?

Ça a été libérateur, ça a déclenché quelque chose chez mon fils. Je sais pas quoi mais ça a déclenché quelque chose. Il a compris qu’il pouvait évoluer sans nous, qu’il pouvait s’épanouir avec et comme les autres, jouer sans problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2013 Blogo. All rights reserved.